BKW veut s’affranchir de la tutelle étatique

lundi, 02.10.2017

électricité. La CEO Suzanne Thoma adresse un message très fort à l’ensemble de la branche.

Sur le plan de l’hydraulique, BKW ne s’est pas montré intéressé par les barrages d’Alpiq car il ne souhaite pas augmenter sa part de production hydraulique, une stratégie qualifiée de risquée.(Keystone)

La patronne de BKW, Suzanne Thoma, souhaite que le canton de Berne se retire du groupe énergétique qu’elle dirige. Selon elle, l’investissement des pouvoirs publics dans ce secteur fait peser un risque immense sur les épaules des contribuables.

«Ce n’est pas raisonnable que les pouvoirs...


 

 
 

 
 
agefi_2017-10-02_lun_08


...