Les PME doivent revoir leurs modèles d’affaires

vendredi, 29.09.2017

Exportations. Leur taille leur permet de répondre de manière plus flexible et plus rapide à l’évolution des besoins.

Christian Affolter

Sylvain Jaccard. Le directeur Suisse romande de Switzerland Global Enterprise incite les PME à oser une remise en question.

Faire évoluer la gamme de produits pour l’adapter aux besoins de la clientèle était une approche convenant bien à l’ère d’avant la révolution en cours. Mais dans le contexte actuel, le directeur de Switzerland Global Enterprise Suisse romande Sylvain Jaccard encourage vivement les PME à oser remettre en cause tout ou partie de leur modèle d’affaires. Cela peut impliquer un changement d’activité total (de la logistique à l’IT, du textile aux capteurs), ou le repositionnement dans un segment où la plus-value d’une entreprise suisse est mieux rémunérée. Car malgré les avantages que peuvent mettre dans la balance les entreprises suisses, leurs offres restent «relativement chères dans un marché âprement disputé». Beaucoup d’efforts ont été accomplis pour améliorer l’efficacité, mais la pression sur les marges persiste, alors que le potentiel commence à s’épuiser. L’événement Exporter demain! au SwissTech Convention Center a présenté une multitude d’exemples d’entrepreneurs ayant réussi leur démarche de remise en cause du modèle d’affaires. L’une des clès de leur succès est d’avoir su anticiper l’évolution de leur marché, plutôt que de rester attachées à la qualité de leur offre actuelle. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-09-29_ven_01


...