Les femmes savent compter

mercredi, 13.09.2017

Prévoyance. Ces derniers jours, nous avons assisté à une multiplication de calculs qui voudraient faire croire que PV2020 ne changerait finalement pas grand-chose pour les femmes, voire qu’elles seraient avantagées. Ces calculs ne visent qu’à confondre les femmes pour leur faire avaler la grosse couleuvre qu’est la hausse de l’âge de la retraite de 64 à 65 ans. Or, tenant compte des salaires, de l’espérance de vie, de l’AVS et des rentes du 2e pilier, les femmes sont perdantes, avant comme après PV2020. Le salaire des femmes est en moyenne 18% inférieur à celui des hommes. Sur une vie professionnelle de 40 ans, la perte salariale cumulée est de 672.000 francs. Les femmes partent à la retraite une année avant les hommes et vivent en moyenne trois ans de plus. 74.500 francs de plus d’AVS que les hommes mais 21.500 francs de moins qu’aujourd’hui. Pour les 60% des femmes qui touchent un 2e pilier, les rentes sont en moyenne de 1840 francs (509.000 francs au total) contre 3280 francs pour les hommes (748.000 francs au total), soit une différence de 1440 francs par mois. – (Comité des femmes contre PV2020)


 

 
 

 
 
agefi_2017-09-13_mer_02


...