La leçon de croissance durable signée Logitech

mercredi, 13.09.2017

L’entreprise valdo-californienne continue de surprendre par l’efficacité de son nouveau modèle d’affaires.

Stéphane Gachet

Le groupe a tenu son assemblée générale mardi à Lausanne dans un climat de confiance totale, qui ferait oublier que Logitech revient de loin. Un retournement incarné par la «dream team» menée par Bracken Darrell, CEO, qui démontre depuis plus de trois ans sa capacité à lancer des nouveaux produits blockbusters et d’établir les bases d’une croissance durable. Selon le dirigeant, rencontré sur le campus de l’EPFL, le vrai potentiel est encore à venir et repose sur l’alchimie qui compose le nouveau modèle d’affaires de Logitech, d’hybridation entre une start-up tech et un conglomérat de marques façon Procter & Gamble, chapeauté par le leitmotiv de la «design company». Un organe vif, rapide, capable d’innover sur ses catégories de produits historiques, dont les claviers et souris. Capable surtout d’inventer des nouvelles catégories de produits et de prendre le risque d’investir aujourd’hui dans des domaines de niche, des graines qui assureront peut-être la croissance de Logitech dans dix ou vingt ans. Une vista que Logitech a mis du temps à faire comprendre, aux investisseurs en particulier, qui ont rattrapé le retard depuis. En quatre ans, la valeur en Bourse a été multipliée par cinq, jusqu’au pic de 2008. page 3


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-09-13_mer_01


...