L’ampleur de «Harvey» et «Irma» peut renforcer la position de Swiss Re

mardi, 12.09.2017

Réassurance. Ces catastrophes naturelles sont susceptibles de provoquer un durcissement du marché. Besoin de nouveaux modèles et solutions.

Philippe Rey

Catastrophes naturelles. Elles auront en 2017 un impact négatif sur la rentabilité des réassureurs. Pas forcément sur le capital.

Davantage un fort impact sur les bénéfices que sur le capital des réassureurs. Pour le moment. C’est le constat dressé par des spécialistes présents aux rendez-vous de Septembre à Monte Carlo et relayé par Standard & Poor’s (S&P) au sujet des ouragans «Harvey» et «Irma». Monte Carlo...


 

 
 

 
 
agefi_2017-09-12_mar_04


...