Lausanne, capitale suisse des PME innovantes

vendredi, 08.09.2017

Top 100 VentureLab. Dans le classement annuel des start-up suisses, six vaudois sont dans les dix meilleurs

Matteo Ianni

L.E.S.S. Simon Rivier et Yann Tissot, cofondateur de la start-up. Après des victoires en 2015 et 2016, elle se classe 2e cette année.

La 7e édition du TOP 100 des meilleures start-up suisses a eu lieu mercredi soir à Zurich. Et les start-up romandes  ont cartonné puisque six d’entre elles ont terminé dans les dix premières positions du classement final. Parmi elles, la start-up lausannoise L.E.S.S. qui a terminé 2e cette année, après avoir remporté le prix en 2015 et 2016. Sa technologie permet de générer un nouveau type de lumière que convoitent non seulement les fabricants d’écrans d’ordinateurs et de tablettes mais aussi le secteur de l’automobile ou celui de l’inspection industrielle.

La start-up Mindmaze se classe quant à elle à la 5e place. Basée à l’EPFL, elle a récemment acquis Gait Up, spin-off du CHUV.  Sa plate-forme informatique aide à la réhabilitation neurologique de personnes qui ont été victimes d’un accident vasculaire cérébral. L’entrée dans son capital du groupe indien Hinduja a propulsé l’entreprise au rang de licorne (start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars).

Egalement établie à l’EPFL , Gamaya a terminé 6e. L’entreprise s’est récemment distinguée par le Swiss Economic Forum 2017. Les autres romands sont Flyability (3e), Bestmile (7e) et Lunaphore Technologies (9e). page 5    


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-09-08_ven_01



...