L’e-sport prospère en Suisse romande

mercredi, 06.09.2017

Alors que le phénomène s’amplifie au niveau mondial, la scène locale se professionnalise et veut relever le défi.

Johan Friedli

Lausanne Esport. Les nouvelles recrues du Lausanne Sport.

S’il est encore loin de convaincre tout le monde, le mot e-sport n’est plus inconnu. L’audience de plus en plus grande et majoritairement jeune n’est d’ailleurs pas sans intéresser les grandes entreprises. Il faut cependant relativiser ces données, en particulier si on les compare au football. Mais le phénomène se développe rapidement et la Suisse n’est pas en reste.

Du côté romand, le derby valdo-genevois a déjà commencé car les clubs de football Genève Servette et Lausanne Sport ont désormais des structures e-sport. Celle de Lausanne s’est d’ailleurs récemment qualifiée pour représenter la Suisse sur League of Legends – l’un des jeux les plus populaires – lors d’un championnat du monde en Corée.

Mais les équipes n’ont pas forcément besoin d’aller aussi loin pour des compétitions. La Geneva Gaming Convention aura lieu du 22 au 24 septembre avec un cash prize total de 33.000 francs contre 13.000 en 2016. Du côté lausannois, c’est l’International Gaming Show qui se déroulera du 24 au 26 novembre. Les organisateurs veulent attirer de plus grandes équipes comme celle du Paris Saint-Germain.

Ces précurseurs romands sont aussi conscients d’avoir un rôle à jouer dans la démocratisation et l’encadrement de l’e-sport. Plusieurs initiatives se dessinent notamment pour former et accompagner les jeunes ainsi que mieux informer les parents. page 5


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-09-06_mer_01


...