Des start-up suisses à la conquête d’Israël

mardi, 05.09.2017

Innovation. Organisé par Nomads Foundation, le séjour vise à favoriser la collaboration entre les entrepreneurs.

Leila ueberschlag

Une délégation helvétique de plus de 80 personnes est présente depuis dimanche à Tel-Aviv, pour le DLD festival. 20 start-up font parties du voyage, organisé par Nomads Foundation. «La Suisse est très en retard dans la révolution numérique. En créant Nomads, mon souhait était que la connexion avec le hub israélien, qui est le deuxième plus important après la Silicon Valley, puisse inspirer et aider les entreprises helvétiques à développer un réseau proche pour accélérer leur croissance», explique Sabrina Cohen Dumani, présidente de la fondation. «Mon but est de créer un choc des cultures pour booster l’écosystème helvétique et encourager la création de liens entre les membres de notre délégation.» Parmi la vingtaine de jeunes pousses qui font partie de l’aventure, plus d’une dizaine sont romandes (Astrocast , Swissto12 , Geosatis, Ecorobotix  ou encore Siradis).

Pour Fabien Jordan, CEO d’Astrocast (anciennement appelé Else), le DLD festival est l’occasion d’élargir son réseau ainsi que d’augmenter la visibilité de son entreprise à l’international. «Ce séjour permet de faire tomber les barrières. Les  membres de la délégation ont le temps de discuter et d’échanger dans un cadre moins formel, plus détendu que d’habitude. C’est très précieux», commente Patrick Barbey, directeur de l’organisme de soutien à l’innovation dans le canton de Vaud, Innovaud. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-09-05_mar_01


...