La baisse du franc devrait être durable

mercredi, 09.08.2017

Les effets positifs d’un franc moins vigoureux vont se poursuivre plusieurs mois. Mais à plus long terme, la tendance est à l’appréciation. La BCZ voit l’euro à 1,10 franc à l’été 2018.

Piotr Kaczor

Pour David Marmet, le franc peut encore se déprécier à court terme et cela sans intervention de la BNS. (Keystone)

Le raffermissement de l’euro à 1,15 franc, niveau record depuis l’abandon par la BNS du cours plancher début 2015, a surpris tout le monde et fait souffler un vent favorable sur nos entreprises exportatrices.

Encore que cet impact varie selon les portions de coûts respectives en francs...


 

 
 

agefi_2017-08-09_mer_09
 


...