VW soupçonné d’abus de fonds européens

mercredi, 02.08.2017

Dieselgate. L’antifraude a livré ses conclusions à la BEI.

La Banque européenne d’investissement (BEI) soupçonne qu’un prêt de 400 millions d’euros accordé au constructeur automobile allemand Volkswagen ait pu servir à développer la technologie au coeur du scandale des moteurs truqués, selon le président de l’institution. «Nous ne pouvons toujours pas...


 

 
 

agefi_2017-08-02_mer_19
 


...