Le trend de reprise des affaires de commissions

mercredi, 19.07.2017

Banque. C’est ce qu’illustrent les chiffres semestriels des BC du Jura, Neuchâtel, Zoug et Bâle Campagne.

Piotr Kaczor

C’est, à l’évidence, une reprise des affaires de commissions et de services des banques suisses centrées sur le marché domestique que laissent augurer les premiers résultats semestriels publiés ces derniers jours. Après une évolution décevante au premier semestre 2016 de ce pôle d’activités emblématique de la gestion de fortune, le tableau présenté au deuxième semestre 2016 tendait à montrer que le déclin avait pu être stoppé. Et voilà qu’après l’amélioration de ce résultat communiqué vendredi par la Banque Migros (+6,9%) et par la Banque Cantonale Neuchâteloise (+1,8%), cette tendance a la reprise des affaires de commissions et de services a été confirmée lundi soir par la BC du Jura (+12,9%) que cette dernière explique d’ailleurs par «un environnement de marché favorable depuis le début de l’année». Suivie hier mardi par les banques cantonales de Zoug (+21,5%) et de Bâle Campagne (+10%). La première attribue cet essor spectaculaire elle aussi à un contexte de marché plus favorable ainsi qu’à l’évolution positive des marchés d’actions. Essor relayé pour l’établissement zougois par les mesures stratégiques déployées pour soutenir la croissance continue de la gestion de fortune. 

Une amélioration bienvenue - malgré les positions encore très élevées des clients placées dans les liquidités - alors que le tableau est plus contrasté dans le métier principal de ces banques: celui des affaires d’intérêts.


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-07-19_mer_01
 


...