Entre un scénario de pause reflationniste et «goldilocks»

mardi, 11.07.2017

Marchés financiers. Dans cette situation, les investisseurs sont plus sensibles à la communication des banques centrales.

Arthur Jurus*

Ce premier semestre 2017 a été marqué par le report de l’assouplissement fiscal aux Etats-Unis, la poursuite de la normalisation des taux directeurs de la Fed, et la dépréciation du dollar américain. En Europe, l’accélération de l’activité économique et l’élection d’un candidat pro-européen en...


 

 
 



agefi_2017-07-11_mar_10
 


...