Marchés financiers: chers ou intéressants?

mardi, 11.07.2017

Marché immobilier, obligations, actions... quels sont les placements les plus attractifs en Suisse?

Philippe G. Müller*

Après presque dix années de politique monétaire accommodante, les placements semblent hors de prix partout dans le monde. Le marché immobilier suisse a déjà enregistré des reculs notables dans certains segments. Les obligations en CHF affichent une valorisation excessivement haute au vu des taux toujours bas. De ce point de vue et par rapport aux alternatives existantes, même si les actions affichent également une valorisation historiquement haute, il s’agit malgré tout de la seule catégorie de placement toujours incontournable. 

Dans la dernière édition de la publication du Chief Investment Office (CIO) d’UBS «Investir en Suisse», les analystes en charge des différentes catégories de placement suisses cherchent à savoir si les valorisations sont déjà trop élevées et quels placements sont encore attractifs. 

La reprise conjoncturelle mondiale, la remontée des bénéfices des entreprises et la diminution des risques politiques en Europe ont stimulé les cours des actions ces derniers mois. Sur la base de l’estimation des bénéfices des entreprises pour les 12 prochains mois, le rapport cours/bénéfices ou «Price Earning Ratio» (PER ) du Swiss Performance Index (SPI), atteint actuellement quelque 18x et se positionne ainsi au-dessus de sa moyenne depuis janvier 1995 (15,6x).

Si le PER est élevé en comparaison historique, la prime de risque reste intéressante. Celle-ci se calcule à partir du rendement réel (c’est-à-dire l’inverse du PER, en pourcentage), duquel on déduit le rendement des emprunts de la Confédération à dix ans. A l’heure actuelle, cette prime de risque se situe à un niveau avantageux (5,7%), la moyenne sur 22 ans étant de 4,3%. L’investisseur qui s’expose au risque d’un investissement en actions bénéficie donc d’une prime supérieure à celle offerte par les obligations.

Les rendements sur dividendes sont eux aussi attrayants: estimés à 3,1% pour l’exercice 2017, ils sont nettement supérieurs à leur moyenne de 2,3% depuis 2000. Par rapport aux rendements obligataires, ils sont particulièrement intéressants. Tant que les taux d’intérêt et les rendements obligataires ne remontent pas substantiellement, les PER des actions ne devraient pas non plus revenir vers leurs moyennes historiques. 

Comme le CIO d’UBS table sur une accalmie de la dynamique conjoncturelle au second semestre, on peut se préparer à quelques trous d’air dans les cours ces prochains mois. A moyen terme, les actions demeurent parmi les classes d’actifs les plus attrayantes d’un portefeuille.

En mai, après une nette surperformance sur les quatre dernières années, le CIO d’UBS a clos son thème de placement «Préférence pour les mid caps suisses». Certes, les bénéfices des mid caps devraient toujours surperformer à long terme, mais cette avance devrait diminuer en 2017-2018, alors que les résultats des titres de fond de portefeuille devraient accélérer. 

En raison de leurs bilans particulièrement réjouissants et de leur excellente croissance à long terme, les mid caps méritent une prime de valorisation par rapport au marché. 

En comparaison historique, cette prime est toutefois élevée, ce qui limite le potentiel de surperformance par rapport à l’indice de référence. Le CIO d’UBS conseille ainsi de sélectionner les mid caps avec circonspection.

Sur le marché suisse des actions, les placements préférés du CIO d’UBS sont les «Valeurs de qualité à dividendes suisses». Compte tenu du niveau extrêmement bas des taux d’intérêt et rendements obligataires en CHF, les dividendes de qualité avec croissance restent particulièrement intéressants. 

Le facteur croissance va gagner en importance cette année, car les actions à rendement pur ne peuvent plus profiter de la baisse des taux et l’embellie conjoncturelle permet une remontée des ventes et des bénéfices.

*Economiste responsable pour la Suisse romande, Chief Investment Office d’UBS


 

 
 



agefi_2017-07-11_mar_02
 


...