SGS procède encore à une micro-acquisition

mardi, 11.07.2017

Le groupe a ainsi ajouté une sixième entreprise d’envergure modeste à son portefeuille cette année.

Christian Affolter

SGS a annoncé hier l’acquisition de Central Illinois Grain Inspection aux Etats-Unis. Cette entreprise a généré l’année dernière un chiffre d’affaires de 1 million de dollars. Les six sociétés arrivées chez SGS au cours de cette année réunissent moins de 15 millions de francs. Depuis l’annonce du plan 2020, le chiffre d’affaires s’est étoffé d’un peu plus de 150 millions. L’objectif de ce plan était pourtant d’arriver d’ici 2020 à un chiffre supplémentaire de 1 milliard de francs grâce aux acquisitions. Le coup d’accélérateur que cela implique n’a pas encore été donné. Malgré le fait que le groupe ait souligné récemment ne pas manquer d’appétit. Un rythme plus ambitieux semble entrer en conflit avec une autre ligne stratégique caractérisant le groupe: la discipline financière. Car les prix dans le secteur pour des cibles d’acquisition sont actuellement poussés à la hausse. Cela vaut tout particulièrement pour les entreprises ayant déjà une certaine envergure, convoitées par le private equity et les concurrents directs également. Ce qui tient aussi à la structure du secteur: trois grands groupes avec des stratégies similaires agissent en tant que consolidateurs dans un marché qui reste très fragmenté. Il reste cependant largement reconnu que SGS arrive à générer une croissance organique supérieure à ses pairs. Cela se vérifiera la prochaine fois lors de la publication des résultats semestriels le 17 juillet. page 4


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-07-11_mar_01
 


...