Politique d’innovation: la Suisse se réveille enfin

lundi, 10.07.2017

Le Conseil fédéral a pris trois décisions importantes pour nos start-up. Mais sans véritable stratégie.

Fathi derder


Un fonds de 500 millions pour les start-up, une simplification du crowdfunding et un plan d’action pour le numérique: la semaine dernière, le Conseil fédéral a multiplié les annonces pour l’innovation. Des mesures fortes, dans des domaines cruciaux: la formation et le financement. Ces mesures démontrent que le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a fait de la transition numérique une priorité, avec des résultats tangibles. Et c’est une bonne nouvelle. 

Les start-up que L’Agefi a interrogées saluent unanimement les annonces et le virage pris par le gouvernement. Avec toutefois quelques interrogations sur la suite donnée aux annonces. Des interrogations légitimes, au vu de contradictions flagrantes: le Conseil fédéral veut mettre en place un plan d’action pour la formation numérique, mais demande des centaines de millions d’économies au secteur. Absurde. Nous ne nous donnons pas les moyens de nos ambitions. 

Tout reste donc à faire pour transformer l’essai. L’ensemble du Conseil fédéral doit se mobiliser, de même que le Parlement. Nous en sommes loin. Et commençons par l’essentiel: définir une politique d’innovation. Une stratégie, en somme. page 4


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-07-10_lun_01
 


...