Les obligations vertes au service du tri des déchets

lundi, 03.07.2017

Helvetia Environnement. Le groupe genevois renforce son rôle de consolidateur du secteur de la valorisation des déchets en Suisse, avec la première émission de green bonds de sa catégorie à l’échelle domestique.

Stéphane Gachet

Soyons précis sur les termes, il ne faudrait en réalité pas parler de déchets, mais de gisements, dont il s’agit de dégager un maximum de valeur. Un enjeu environnemental et sociétal tellement évident, que l’on oublierait presque que l’objectif ne sera jamais atteint sans une industrialisation complète des processus, de récolte, de tri, de valorisation. Et que cette étape d’industrialisation ne sera jamais atteinte sans un certain niveau de consolidation. Or, la Suisse présente un déficit cruel dans ce domaine et souffre d’une atomisation extrême de ce secteur. Helvetia Environnement, à Genève, est le plus grand opérateur domestique, avec près de 140 millions de francs de chiffre d’affaires, sur un marché estimé à 1,3 milliard. Le groupe, qui avait repris son principal concurrent alémanique, SRS, en mars dernier, vient de réaliser la première émission d’obligations vertes de sa catégorie. 75 millions de francs destinés à accélérer la consolidation du secteur. page 3


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-07-03_lun_01
 


...