Franchises: la déresponsabilisation des assurés

lundi, 03.07.2017

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a communiqué mercredi la décision du Conseil fédéral d’adapter les rabais maximaux sur les franchises à option. Ce, en dépit des critiques accablantes émises au cours de la consultation. Le comparateur sur Internet comparis.ch dénonce en particulier la réduction du rabais sur les primes aux franchises les plus élevées, qui porte une nouvelle fois atteinte à la responsabilité de chacun. En revanche, le projet d’adapter la franchise standard de 300 CHF à l’évolution des coûts de l’assurance maladie va dans le bon sens. «Il en va de la responsabilité de chaque assuré de choisir le niveau de franchise le plus approprié pour lui», déclare Felix Schneuwly, expert Assurance maladie chez Comparis. Les rabais sur les primes ont de plus un effet secondaire indésirable. Pour Felix Schneuwly: «L’expérience montre que les assurés présentant des risques de santé accrus tendent à choisir des franchises plus basses». Par ailleurs, les rabais revus à la baisse pénalisent particulièrement les jeunes assurés. En effet, ils choisissent souvent le niveau de franchise le plus élevé car ils sont en bonne santé et souhaitent profiter du rabais de prime le plus élevé. Sans oublier que le changement voulu par le conseiller fédéral est incompatible avec l’un des objectifs déclarés du parlement: des primes moins élevées pour les jeunes adultes. – (comparis.ch)


 

 
 



agefi_2017-07-03_lun_02
 


...