Même Nestlé se met à entendre les bruits du marché

mercredi, 28.06.2017

Levi-sergio mutemba

Bien que Nestlé affirme effectuer des évaluations régulières de son modèle de création de valeur, indépendamment du bruit de marché, le timing de sa publication, hier, semble clairement constituer une réponse à la lettre très médiatisée de Third Point. Le secteur des biens de consommation, c’est peu de le dire, vit une pression concurrentielle telle que la communication (voire l’hyper-communication) dirigée vers les investisseurs en est devenue centrale.

Immédiatement après le rejet de l’offre relativement hostile de l’américain Kraft Foods, Unilever, que le marché reprochait de ne pas être suffisamment fort sur les marchés émergents, avait néanmoins publiquement reconnu que la tentative avait été comme un «déclencheur». Poussant la multinationale néerlandaise à «travailler plus dur» et «libérer plus rapidement de la valeur» pour les investisseurs.

Dans le cas de Nestlé, le contenu du message transmis hier (après la fermeture des marchés européens) a de quoi satisfaire Third Point à moitié. Celui-ci a probablement bien accueilli l’annonce d’un plan de rachat d’actions à hauteur de 20 milliards de francs jusqu’en 2020, ainsi que le relèvement du ratio d’endettement.

En revanche, le fonds spéculatif pourrait être plus circonspect s’agissant de la décision de concentrer le gros des dépenses d’investissement dans le café, les produits d’alimentation pour animaux et les produits infantiles, des activités particulièrement exposées aux nouveaux entrants et aux changements d’habitudes. Ce qui doit rassurer les investisseurs plus conservateurs et, peut-être davantage encore, le personnel exécutif et historique de Nestlé.

Avec de telles annonces, on se demande quelles informations supplémentaires pourra bien apporter le prochain séminaire des investisseurs de Nestlé en septembre. Car c’est à cette date que les analystes et les investisseurs prévoyaient d’obtenir des compléments d’informations critiques. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-06-28_mer_01



...