Le cadre fiscal ne doit pas imposer une valeur fictive

vendredi, 16.06.2017

Start-up. Plusieurs entrepreneurs réagissent après le premier pas effectué du côté du Conseil national.

Johan Friedli

Le Conseil national a largement accepté mercredi une motion demandant un cadre fiscal plus attractif pour les start-up et leurs collaborateurs (lire L’Agefi du jeudi 15 juin). Plusieurs entrepreneurs romands réagissent à la nouvelle dans nos colonnes. Ils saluent évidemment ce signal politique...



 

 
 



agefi_2017-06-16_ven_08
 


...