La taxe au tonnage fait l’unanimité

jeudi, 15.06.2017

Shipping. Son introduction représenterait une étape très importante pour la compétitivité de la Suisse.

Nicolette de Joncaire

Soutenue par le Conseil fédéral, le Conseil National et le Conseil des Etats - à condition qu’elle soit détachée des autres éléments de la fiscalité des entreprises -, la taxe au tonnage est à l’heure actuelle en stand-by. Du côté des membres de la Swiss Trading and Shipping Association (STSA), les armateurs se sont résolument positionnés de manière unanime en faveur de son introduction. «Nous avons également consulté les sociétés de shipping non-membres, en Suisse alémanique et au Tessin. Elles se montrent, elles-aussi, favorables à ce mode d’imposition» affirme Stéphane Graber, secrétaire général de l’association.

Interrogés individuellement, les acteurs du secteur abondent dans le même sens.  «Avec cette taxe, nous pouvons envisager de rapatrier nos collaborateurs basés au Royaume-Uni et à Chypre, soit des centaines de personnes» déclare Diego Aponte, président et directeur général du groupe MSC. ABC Maritime, Massoel, Suisse-Atlantique ou Riverlake estiment que son introduction permettrait à la Suisse  de s’aligner sur la concurrence avec les autres pays. Restent donc encore à en adopter le principe et à fixer des modalités d’application en ligne avec l’Union européenne. Une étape importante pour un secteur qui a contribué en 2016 pour 2,4 milliards de francs au PIB, soit 0,4%. pages 4 et 5.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-06-15_jeu_01


...