Maladie auto-immune: une percée genevoise

jeudi, 15.06.2017

Le syndrome des anticorps antiphospholipides (SAPL), une maladie auto-immune qui augmente le risque de formation de caillots dans le sang, était jusqu’à présent difficilement diagnosticable. Grâce à des chercheurs genevois, ce ne devrait bientôt plus être le cas.

Les scientifiques sont...



 

 
 



agefi_2017-06-15_jeu_20
 


...