Comment Duchessa veut réinventer la restauration

mardi, 13.06.2017

Après Gstaad, l’établissement culinaire d’Etoy s’étend à Genève et bientôt à New York en misant sur l’innovation.

Johan Friedli

Un concept haut de gamme qui soit accessible, c’est l’objectif recherché par l’établissement Duchessa. Cette union entre restaurant et épicerie fine a ouvert ses portes il y a une année au centre iLife City à Etoy. Ce choix peut surprendre mais l’endroit est idéalement situé entre les multinationales basées à Saint-Prex et la zone commerciale d’Allaman.     

Duchessa propose un concept, presque exclusivement lié à l’Italie, qui permet de faire quelques courses ou de prendre un repas sans devoir payer ou transporter ses achats directement. Un robot développé spécialement pour l’établissement permet au client de retrouver un panier tout prêt à la sortie, au moment de régler la facture. Il peut gérer jusqu’à 100 personnes par heure.

Duchessa est aussi présent à Gstaad avec un restaurant plus luxueux et plutôt orienté gastronomie. Il est situé au sein de l’hôtel Ultima Gstaad, qui appartient au fondateur de Duchessa, Max-Hervé George, à l’instar d’iLife City. Le jeune entrepreneur a encore beaucoup d’ambitions pour son concept culinaire. Les prochaines étapes sont Genève, d’ici la fin de l’année, puis tout simplement New York. L’établissement genevois va unir les concepts d’Etoy et Gstaad. page 3



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-06-13_mar_01
 


...