Léger assouplissement des sanctions réciproques des protagonistes du conflit

lundi, 12.06.2017

Crise du golfe. Les ressortissant des Emirats arabes unis et de Bahreïn pourront notamment rester au Qatar. Mais aucune solution n’apparaît à l’horizon.

Les protagonistes de la crise du Golfe ont fait, sous la pression internationale, quelques gestes dimanche pour tenir compte des conséquences humanitaires de l’embargo régional contre le Qatar. Mais aucune solution n’apparaît encore à l’horizon.

Accusé de «soutenir le terrorisme», le...



 

 
 



agefi_2017-06-12_lun_21
 


...