Cendres+Métaux joue de meilleures cartes

vendredi, 09.06.2017

Redéploiement. Le secteur medtech a été renforcé et la diversification accrue. Le segment horloger sort meilleur.

Philippe rey

Le groupe Cendres+Métaux  sortira vraisemblablement par le haut de sa phase de transition actuelle après plusieurs exercices difficiles. Ce que semble anticiper l’action Cendres+Métaux Holding, qui se négocie hors-bourse.

C+M s’est réaorganisé autour de trois divisions qui ont leur propre identité. Il a effectué plusieurs acquisitions qui renforcent ses différents métiers, tout en diversifiant davantage vers  l’industrie medtech, plus particulièrement le secteur dentaire.  

Concomitamment à une diversification, C+M a eu l’intelligence de ne pas affaiblir son pôle  horloger, bijouterie et affinage.  Au contraire, il a notamment annoncé dernièrement la reprise des activités de PRG Manufacture SA, Delémont.Ce faisant, par l’intégration à Bienne du personnel et du parc de machines de PRG, C+M élargit rapidement et à grande échelle son savoir-faire dans la fabrication de boîtiers. PRG est devenu un partenaire de choix d’un bon nombre de grands noms de l’industrie horlogère dans la fabrication de boîtiers grâce des procédés de fabrication modernes et des coopérations dans le traitement de surfaces.  

Par ailleurs, C+M a été récompensé indirectement en avril dernier  avec l’obtention par Phil Reddington du prix 2017 de dentisterie esthétique avec le polymère à hautes performances Pekkton dans la catégorie implant multiples. C’est une bonne nouvelle. page 3


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-06-09_ven_01


...