L’exception UBS qui n’affaiblit pas la règle

vendredi, 09.06.2017

Banques. L’exemption accordée par la Fed ne compte pas parmi les prémices de la déréglementation.

Piotr kaczor

Les investissements dans des actifs non conventionnels ne laissent pas de réactualiser les relations entre banques et régulateurs. En Suisse comme aux Etats-Unis. La banque centrale des Etats-Unis, la FED, a répondu favorablement à une demande de UBS pour prolonger une exemption à la loi américaine Dodd-Frank. A savoir l’interdiction pour la banque ou l’une des entités, de détenir des positions dans des placements alternatifs de type «covered funds» (fonds de private equity ou hedge funds). Cette exemption a même été prolongée de cinq ans. Mais il ne faut pas voir dans cette décision le signe avant-coureur de la déréglementation attendue par les milieux bancaires. page 11



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-06-09_ven_01
 


...