De nouvelles voies pour l’entrepreneuriat

mercredi, 07.06.2017

Neonomia. Un an après son lancement, la coopérative suisse d’entrepreneur salarié affiche un bilan positif.

Elsa floret

Crée en juin 2016 à Genève, la coopérative Neonomia propose un modèle novateur et éthique d’entrepreneuriat via le statut de «coopérateur entrepreneur salarié». La coopérative concilie trois principes: la liberté entrepreneuriale, la protection sociale et l’entreprise collaborative, avec son statut de coopérateur entrepreneur salarié (CES). Après une année de fonctionnement, Neonomia tire un bilan positif. Elle compte actuellement neuf CES actifs dans les secteurs de l’écoconception, la mobilité douce, la communication responsable, la vulgarisation scientifique, la coopération internationale, la gestion durable des organisations, le montage de projets sociétaux et la stratégie financière et administration.

La réelle innovation de Neonomia – et ce qui la démarque du portage salarial – est donc la dimension collaborative profondément ancrée dans la mission et sa nature intersectorielle.

«Neonomia crée les conditions pour briser l’isolement de l’indépendance, développer les synergies professionnelles entre CES et générer des prestations communes basées sur la complémentarité de leurs compétences et savoir-faire», explique Yann Bernardinelli, coprésident et CES, qui présentera jeudi son fonctionnement, lors d’une table ronde «Nouvelles formes de travail - Être indépendant: une bouffée d’air frais?», organisée par la Chambre de l’économie sociale et solidaire, à Genève. page 7


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-06-07_mer_01


...