Beaucoup plus qu’une cave à cigares

mercredi, 07.06.2017

Antoine Lorotte.

Gradué EPFL, Français, 40 ans, dirigeant et cocréateur de FiveCo (10 collaborateurs au Mont-sur-Lausanne). Son bureau d’ingénieurs a réussi le pari fou de donner une réponse industrielle et technologique aux exigences sans borne du cérémonial du cigare. L’objet, commercialisé par la maison d’édition genevoise Imperiali, a été présenté au dernier salon d’horlogerie de Bâle, en mars. Avec la reconnaissance immédiate du public et des médias, mais pas sans frustration pour l’équipe de FiveCo, dont la maîtrise technologique est passée au second plan, voilée par le prix très spectaculaire de 1 million de francs. De quoi faire oublier que ce coffre à cigares renferme en réalité une somme de savoir-faire, d’innovation et de technologie tout à fait hors norme pour ce type d’objet. Le coffre est indépendant, il génère sa propre humidité et contrôle le climat dans lequel les cigares sont stockés. Une petite phrase derrière laquelle il n’y a pas eu moins de 18.000 heures de développement et une ingéniosité de tous les instants. Une pièce maîtresse en réalité pour FiveCo, dont la plupart des mandats (140 à ce jour) sont réalisés dans le secret le plus total. Car, dans ce coffre se cache toute la raison d’être du bureau d’ingénieurs, dont la seule vocation est de générer de l’innovation, de l’étude de projet jusqu’au prototypage, voire la gestion de la production, ou la production, comme dans le cas de cette cave à cigares d’un nouveau type. Une commande de douze pièces qui mobilisent encore une grande partie de l’équipe du Mont-sur-Lausanne. Pour plusieurs mois encore. page 7



 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-06-07_mer_01
 


...