Les JO encouragent la régionalisation

vendredi, 19.05.2017

Sion 2026 colle bien avec la nouvelle ligne du CIO.

Le CIO doit-il mener une réforme dans l’attribution des JO? La réponse est oui et elle a déjà commencé. La feuille de route  s’appelle Agenda Olympique 2020. Lancé en 2014, il a déjà permis d’économiser deux milliards sur le budget des sites des JO de Tokyo en 2020. La candidature de Sion pour les JO 2026, portée par quatre cantons, répond bien à ces nouvelles attentes. Mais le verdict attendra 2019.

De leurs côtés, Paris et Los Angeles, en lice pour les JO 2024, viennent de démontrer au comité olympique leurs atouts. Avec le soutien d’Emmanuel Macron pour Paris. Le président sera d’ailleurs à Lausanne le 11 juillet pour soutenir la candidature française. Rencontre avec Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux au CIO à Lausanne, qui est en charge de la conduite de cette importante réforme. page 9


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-05-19_ven_01
 


...