Le Brésil au bord de la crise financière

vendredi, 19.05.2017

Corruption. Le président est la cible de lourdes accusations et les appels à la démission se multiplient. Les marchés ont difficilement encaissé le choc.

Les graves accusations de corruption visant le président brésilien Michel Temer ont provoqué hier une chute brutale des marchés, alors que les appels à la démission se multiplient contre le chef de l’Etat, qui devrait s’exprimer en fin de journée.

Signe de l’inquiétude des marchés, la...


 

 
 

 
 
agefi_2017-05-19_ven_20


...