Safe Host inaugure un supermarché du cloud

jeudi, 18.05.2017

Fathi derder

Plus de 14.000 m2 ultrasécurisés. Le plus grand data center de Suisse ouvre ses portes aujourd’hui à Gland. Ou, pour être précis, il les ferme à double tour. Des serveurs inaccessibles, à l’abri des regards indiscrets, des coupures de courant, d’incendies ou de toute catastrophe naturelle, pour stocker et traiter des données en toute sécurité.  

Le site pourra ainsi accueillir les serveurs de PME régionales, de multinationales ou de grands providers de cloud. Comme nous le confie le patron de Safe Host, Gérard Sikias.«Avec cet espace, nous pourrons accueillir entièrement un data center d’un grand prestataire cloud étranger. Il n’a pas besoin de permis de construire, tout est prêt. En fait, nous ouvrons, à Gland, un centre commercial du cloud!», sourit-il.

Jugée sûre et fiable, la Suisse peut jouer un rôle important dans ce secteur. A condition que le Parlement lui en donne les moyens, notamment dans le cadre de l’actuelle révision de la loi sur la protection des données. Elle peut notamment se profiler en coffre-fort numérique. «Mais nous devrons arrêter de nous tirer dans les balles dans le pied, poursuit Gérard Sikias, comme pour le secret bancaire ou la réforme de l’imposition des entreprises. Et nous devrons nous battre pour renforcer au maximum le respect de la vie privée, tant des personnes physiques que morales». Le débat commence dans les mois qui viennent à Berne. page 3


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-05-18_jeu_01
 


...