Demande stable pour les subsides du FNS

jeudi, 18.05.2017

Le fond a soutenu quelque 3200 projets de recherche.

L’an dernier, le FNS a investi 937 millions de francs dans 3200 projets de recherche. La part du lion - près de 435 millions de francs - a été insufflée dans l’instrument principal de promotion de la recherche: l’encouragement de projets. Grâce à cet outil, les scientifiques se voient attribuer un soutien financier pour concrétiser leurs idées novatrices. En 2016, le nombre de requêtes soumises a diminué de 4 % par rapport à l’année précédente, le montant global des moyens sollicités a cependant augmenté de 3,2 % pour atteindre quelque 1,1 milliard de francs. Le FNS a accepté 40 % de ces requêtes, permettant ainsi le lancement de 1000 nouveaux projets de recherche innovants et générant plus de 2000 coopérations internationales.

La formation d’une relève scientifique extrêmement qualifiée est un facteur clé pour la compétitivité de la place scientifique suisse. Le FNS a engagé en 2016 plus de 200 millions de francs pour le développement d’une relève scientifique d’excellence en Suisse. Par cette démarche, il permet aux chercheuses et chercheurs de bénéficier d’une autonomie scientifique dès les premières années. En collaboration avec ses partenaires, le FNS ouvre également à la relève scientifique des perspectives de carrière plus claires. Comme le souligne Matthias Egger, président du Conseil de la recherche: «Pour que la Suisse conserve sa position de tête en tant que place scientifique au niveau international, il convient de rendre plus attrayantes les perspectives de carrière académique dans ce pays. En sa qualité de premier organe national d’encouragement de la recherche fondamentale, le FNS a ici un rôle déterminant à jouer.»

Le FNS soutient la démarche du mouvement Open Science visant à rendre accessibles à tous les données de la recherche. – (FNS)


 

 
 



agefi_2017-05-18_jeu_02
 


...