Stratégie énergétique: les entrepreneurs divisés

jeudi, 18.05.2017

Entreprises romandes. La sécurité de l’approvisionnement est absolument centrale pour les partisans comme pour les adversaires du projet. Avec des appréciations très diverses du rôle accordé aux nouvelles énergies renouvelables.

Christian Affolter

Cinq entrepreneurs de Suisse romande interrogés par L’Agefi parviennent à des conclusions très différentes sur un aspect primordial de la Stratégie énergétique 2050. Pour tous, il faut garantir la sécurité d’approvisionnement en électricité, avant même d’évaluer l’impact sur les coûts. Mais est-il possible d’atteindre cet objectif en misant essentiellement sur les énergies renouvelables (solaire/éolien) pour remplacer le nucléaire? De la réponse à cette question dépend aussi l’appréciation, souvent antagoniste, de la dépendance de la Suisse vis-à-vis de l’étranger en matière d’énergie. Faut-il craindre l’absence d’une gestion des risques liés à la transition énergétique ou affirmer sa confiance dans la force d’innovation de la Suisse? Cette loi engendrera-t-elle plus de bureaucratie ou permettra-t-elle de générer plus de retombées pour les entreprises, au prix de quelques formulaires? Les argumentaires des entrepreneurs invitent les citoyens à choisir leur camp. pages 4-5


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-05-18_jeu_01


...