L’inflation britannique menace les dépenses des ménages

mercredi, 17.05.2017

Brexit. Les prix à la consommation n’avaient pas atteint un tel rythme de hausse depuis 2013.

L’inflation a atteint 2,7% au Royaume-Uni en avril sur fond de dépréciation de la livre depuis le référendum sur l’UE, une mauvaise nouvelle pour le pouvoir d’achat et la consommation des ménages au moment où s’ouvrent les négociations du Brexit.

Les prix à la consommation n’avaient pas...


 

 
 

 
 
agefi_2017-05-17_mer_19


...