Troubles psychiques: Pas d’économie sur les tarifs

mardi, 16.05.2017

A fin mars, le conseiller fédéral Alain Berset a présenté la nouvelle structure tarifaire qui devrait permettre de réaliser des économies de l’ordre de 700 millions de francs. Dans le domaine de la psychiatrie, cette intervention ne touche pas seulement les patients, mais également les médecins les moins bien payés en imposant des réductions de rémunération. Les mesures proposées entraînent un rationnement des prestations psychiatriques, et notamment du travail avec l’entourage et les personnes de référence du patient, qui revêtent une importance considérable. Ce sont les enfants et les adolescents, ainsi que les personnes âgées et les employés souffrant de troubles psychiques, qui pâtiront le plus de ces mesures. L’organisation faîtière des psychiatres suisses demande donc que ces décisions soient revues. – (Fédération suisse des médecins psychiatres -psychothérapeutes)


 

 
 



agefi_2017-05-16_mar_02
 


...