L’arc lémanique prend une nouvelle dimension

jeudi, 11.05.2017

Recherche. La place scientifique reçoit deux importants soutiens privés dans une économie romande prospère.

Consécration pour la place scientifique romande. Campus Biotech obtient deux importants soutiens privés d’un volume total de 20 millions de francs qui l’élève au rang d’acteur de référence mondiale dans le séquençage et les thérapies géniques.

C’est d’abord un don de 10 millions de francs de la Fondation Wilsdorf, révélé hier par L’Agefi, qui permet la création d’un centre de séquençage du génome. Le Campus Biotech sera doté de séquenceurs haut débit ultraperformants. La plateforme sera ainsi l’une des plus importantes en Europe en termes de capacités.

Parallèlement, la Fondation Bertarelli a accordé à l’EPFL un don de 10 millions de francs pour accélérer la recherche de traitements contre les maladies neurologiques. Cinq millions sont destinés à la réalisation d’une plateforme de thérapie génique qui sera aussi basée au Campus Biotech. Les cinq autres millions sont alloués à un fonds dans le but d’améliorer la collaboration entre les équipes basées sur le site genevois.

Ces deux excellentes nouvelles viennent soutenir l’initiative Health 2030, projet lancé en 2013 par les Universités de Genève et Lausanne, l’EPFL, les HUG et le CHUV, qui vise à ancrer la région lémanique au coeur des avancées dans le domaine de la santé personnalisée et numérisée.

La Suisse romande prend ainsi une nouvelle dimension dans une économie en pleine santé. C’est ce que vient confirmer l’étude conduite par six banques cantonales publiée hier révélant que notre région fait partie des dix zones les plus prospères en Europe. Idem pour les perspectives de croissance régionale qui anticipent une accélération pour 2017 à +1,5%. Un chiffre encourageant qui est toutefois diversement ressenti par les PME actives dans les cantons romands. Analyse, chiffres et témoignages: pages 4-5-6


 

 
 



agefi_2017-05-11_jeu_03
 


...