Coopération accélérée et étendue à l’échelle des places financières

jeudi, 20.04.2017

Relations suisse-chine. Le voyage d’Ueli Maurer aura été fructueux. Les retombées économiques se concrétisent.

Marjorie théry

A peine a-t-on pu entendre le clap de fin d’une semaine intense à travers les places financières asiatiques, qu’une suite est déjà annoncée: la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, se rendra en Chine dans moins d’un mois.

Les relations bilatérales Suisse-Chine semblent s’être intensifiées depuis l’automne. Le champ d’action et de discussion s’est aussi élargi. Il y a quelques mois, se tenait à Genève un cycle de discussions dans le cadre d’un partenariat entre les places financières des deux pays. La promotion de la place financière était aussi le point fort du voyage d’Ueli Maurer, qui a assuré pas moins d’une trentaine de rencontres bilatérales entre Pékin, Shanghai, Hong Kong et Singapour. Il était accompagné d’une vingtaine de représentants politiques et économiques, comme d’UBS, de SIX ou de SwissBanking.

Il ne s’agissait pas uniquement de wealth management ou de négoce de renminbi, mais aussi de favoriser l’innovation et l’essor des fintech, en rencontrant le géant Alipay (plus de 450 millions d’utilisateurs), autant que des incubateurs comme Lattice80, qui cherche par ailleurs à s’implanter en Europe. Avec, pourquoi pas, la Suisse pour commencer?  L’an dernier, les autorités financières de Suisse et de Singapour (Finma et MAS) avaient par ailleurs signé un accord de coopération dans le domaine des fintech. L’objectif reste aussi toujours d’attirer des banques chinoises en Suisse. Une troisième pourrait s’implanter dans les prochains mois, tandis que Swiss Re a profité du timing pour annoncer le lancement de Swiss Re Asia à Singapour, appelé à devenir le hub asiatique du groupe de réassurance.

Enfin, Doris Leuthard sera en visite en Chine les 14 et 15 mai, pour participer à un sommet consacré au projet One belt, One Road. Elle répond ainsi à une invitation du président chinois Xi Jinping, lancée lors de sa visite en Suisse en janvier à l’occasion du WEF, qui avait marqué un autre moment fort. Plusieurs accords dans la finance, l’innovation ou encore du tourisme avaient été signés. page 3


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-04-20_jeu_01
 


...