Les rémunérations restent dans le viseur

mercredi, 19.04.2017

Credit suisse. Plusieurs groupes d’actionnaires toujours opposés. Malgré une baisse des montants confirmée hier.

La tentative de Credit Suisse d’apaiser les tensions n’aura pas suffi à convaincre ses actionnaires, à quelques jours de son assemblée générale.

Si l’on s’intéresse aux montants des rémunérations, en les comparant, il faut bien reconnaître que CS manque de cohérence, en particulier s’agissant de celle de son CEO Tidjiam Thiam. Ce dernier a déclaré récemment que faire payer le management actuel pour les erreurs du passé ne serait pas approprié. Pour autant, le management doit-il être récompensé au regard des résultats financiers actuels? Soit 2,71 milliards de francs de pertes sur l’exercice 2016, faisant suite à -2,94 milliards en 2015? Tidjiam Thiam s’était pourtant illustré dans le dernier classement du FT publié à l’an dernier, en tant que 5e CEO de banque le mieux payé au monde pour l’exercice 2015, avec un total de plus de 21 millions de dollars de rémunérations. La baisse cette dernière, officialisée hier par CS, à environ 10 millions de francs, reste supérieure celle de son prédécesseur, Brady Dougan,  en dessous de 10 millions de dollars. Seule une dizaine de CEO de groupes bancaires internationaux ont une rémunération supérieure à 10 millions de dollars. page 3


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-04-19_mer_01
 


...