En désaccord avec les autorités colombiennes

jeudi, 13.04.2017

Novartis. Le groupe pharmaceutique est accusé de pression sur la Colombie pour empêcher des réductions de prix.

La filiale colombienne de Novartis est pointée du doigt pour avoir «menacé» le Ministère colombien du commerce et de l’industrie de recourir à un tribunal d’arbitrage international pour éviter l’émission d’une licence obligatoire sur le Glivec (imatinib), son anticancéreux phare.

Selon...


 

 
 



agefi_2017-04-13_jeu_04
 


...