Les cannibales restaient sur leur faim

lundi, 10.04.2017

Préhistoire. Comparé aux gros animaux qu’il chassait, l’homme n’était pas «nourrissant».

Pour comprendre le cannibalisme pratiqué par les hommes préhistoriques, un chercheur a eu l’idée de calculer la valeur nutritionnelle du corps humain. Verdict: elle n’est pas particulièrement riche. Le but recherché n’aurait donc pas été purement alimentaire, en déduit-il.

S’attaquant à un...


 

 
 



agefi_2017-04-10_lun_22
 


...