Le poids du tourisme en hausse

jeudi, 06.04.2017

Thaïlande. La part du secteur dans son PIB a presque doublé en dix ans. L’offre s’étend et se diversifie nettement.

Marjorie Théry

Quand on interroge les professionnels du tourisme thaïlandais, la clientèle chinoise se hisse toujours plus dans leur top 3, et même de plus en plus souvent en première position. Que ce soit dans la capitale, Bangkok, ou dans le nord du pays, où nous nous sommes rendus. Le nombre de touristes chinois en Thaïlande a été multiplié par 10 en une décennie, pour atteindre l’an dernier plus de 8 millions. Plusieurs raisons à cet envol: croissance économique chinoise, facilités de voyages (sans visa depuis deux ans), proximité géographique et fort développement des lignes aériennes. La Thaïlande a par ailleurs enregistré un nouveau record de plus de 32 millions de visiteurs étrangers en 2016, dépassant les prévisions les plus optimistes, d’après les derniers chiffres publiés par l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT). Le tourisme représente ainsi une part toujours plus importante de l’économie thaïlandaise, soit entre 11% à 15% du PIB selon les estimations, contre environ 7% il y a 10 ans. La croissance économique du pays a clairement été portée par ce secteur ces dernières années, car elle avait subi un coup de frein en 2014, suite à la crise politique. La croissance annuelle du PIB a ainsi été divisée par deux, passant de plus de 6% à des taux oscillants autour de 3%. Le gouvernement issu du coup d’Etat militaire a cependant fait de l’économie une priorité, le potentiel de croissance du pays restant autour de 5 à 6%. En attendant une reprise plus globale, l’offre touristique est en pleine expansion et cherche à se diversifier, non seulement sur les segments haut de gamme et de tourisme d’affaires, mais aussi au niveau régional. page 19


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-04-06_jeu_01
 


...