Les investisseurs de long terme devraient se défier du populisme

jeudi, 06.04.2017

Les promesses populistes peuvent faire accéder au pouvoir, mais se heurtent aux conséquences d’une société très clivée.

Didier Saint Georges*

Depuis la victoire du Brexit au référendum britannique du 24 juin dernier, le marché actions anglais s’est apprécié de 20%. Depuis l’élection de Donald Trump à la présidence américaine, l’indice actions américain S&P 500 a gagné 9%. Devrait-on en conclure que, sans préjudice des objections...


 

 
 



agefi_2017-04-06_jeu_17
 


...