L’entraide judiciaire pèse sur le MPC

jeudi, 06.04.2017

Justice. Le Ministère public de la Confédération souhaite une entraide dynamique.

Les demandes d’entraide judiciaire mobilisent de plus en plus le Ministère public de la Confédération (MPC). Il a eu l’an dernier jusqu’à 19 pays requérants dans une même affaire. 

La criminalité économique comme celles du géant pétrolier Petrobras ou du fonds malaisien 1MDB a mobilisé beaucoup de ressources. 

Le procureur général, Michael Lauber, lors de la présentation du rapport d’activité 2016 hier à Berne, a envisagé une «entraide dynamique» pour limiter le travail administratif considérable que cela entraîne au détriment du la poursuite pénale. Les documents transmis ne seraient plus forcément utilisés comme moyen de preuve, par exemple pour un acte d’accusation, mais pour faire avancer les investigations. Une telle solution entraînerait une nette diminution des recours qui ne visent souvent qu’à ralentir la transmission d’informations. Le procureur général souhaite que cette piste soit étudiée sérieusement.

Interrogé sur l’affaire 1MDB, le procureur général a précisé que la Suisse coopère avec Singapour, le Luxembourg et les Etats-Unis, mais pas avec la Malaisie qui a refusé l’entraide à Berne. page 6


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-04-06_jeu_01
 


...