Intelligence artificielle et fraude bancaire

mardi, 14.02.2017

Netguardians. La fintech entame un partenariat de recherche avec la HEIG-VD. Soutenu par la CTI.

Blockchain, big data ou encore biométrie, les projets technologiques fourmillent dans la finance. Aujourd’hui, l’une des plus grandes fintech du pays, NetGuardians, lance un projet de recherche dans les domaines du machine learning et de l’intelligence artificielles (IA), pour améliorer la détection des fraudes bancaires en temps réel. Pour son directeur de la R&D, Jérôme Kehrli, NetGuardians a l’expérience IT et fintech nécessaire, mais  aussi les compétences métiers, avec plusieurs anciens chefs du contrôle interne et des opérations bancaires qui les ont rejoint. «Il manquait une expérience forte en mathématiques, ce pourquoi nous avons l’appui des chercheurs de la HEIG-VD, grâce à ce partenariat». Le projet est soutenu par la commission pour la technologie et l’innovation (CTI). page 5


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-02-14_mar_01
 


...