Le bon départ qui devra être confirmé

mardi, 14.02.2017

Actions suisses. L’indice SPI a gagné plus de 3% cette année. Très forte progression de certaines sociétés.

Le marché suisse des actions a mieux commencé l’année 2017 qu’en 2015 par exemple. Il a en effet progressé de plus de 3% s’agissant de l’indice SPI. Et ce grâce en premier lieu au marché américain dont les indices se trouvent à des niveaux records. L’évolution de ceux-ci influence inévitablement à court terme  celle des autres bourses. L’euphorie suscitée par l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis n’a pas disparu sur le plan boursier.

Affichant un ratio cours-bénéfices (PER) proche de 17,5 en moyenne, selon le consensus IBES, les actions suisses apparaissent plus chères que les actions européennes, mais un peu moins que leurs homologues américaines.  Un tel niveau traduit un certain  optimisme en matière de croissance des bénéfices des entreprises. Par ailleurs, la prime de risque, qui mesure l’écart entre le rendement des actions et celui  des obligations de la Confédération à dix ans, reste confortable avec plus de 5,5%. Mais pour autant que les taux longs sans risque ne remontent pas brusquement et brutalement ou que des craintes ne surgissent pas au sujet des prévisions de bénéfices des sociétés cotées et des dividendes y relatifs. page 4


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_2017-02-14_mar_01


...