La relaxe inattendue des Wildenstein à Paris

vendredi, 13.01.2017

Fraude fiscale. L’intention de dissimulation a été reconnue. Le président du tribunal explique la décision par des lacunes de l’enquête et des déficiences législatives.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé hier une relaxe générale surprise pour les héritiers de la famille de marchands d’art Wildenstein et leurs conseillers, qui étaient poursuivis pour une fraude fiscale se chiffrant en centaines de millions d’euros.

Le président Olivier Géron a...


 

 
 



agefi_2017-01-13_ven_21
 
 
 

...