Fiat-Chrysler au cœur d’un autre Dieselgate

vendredi, 13.01.2017

Etats-Unis. Le groupe a été accusé hier par les autorités d’avoir caché dans certains véhicules, un logiciel minimisant les émissions excessives de gaz polluants.

Fiat Chrysler a été accusé jeudi par les autorités américaines d’avoir dissimulé la présence dans plus de 100.000 de ses véhicules diesel aux Etats-Unis d’un logiciel ayant conduit à des émissions excessives de gaz polluants.

Ce logiciel controversé a été installé sur modèles Jeep Cherokee...


 

 
 



agefi_2017-01-13_ven_20
 


...