Divergence entre prime et décote

jeudi, 05.01.2017

Sociétés de participations. Le discount est supérieur à 30% dans certains cas. Dont Pargesa. Prime pour BB Biotech.

Philippe Rey

Les sociétés holding sont généralement évaluées sur la base de leur actif net réévalué (ANR). Elles sont diverses.En particulier en ce qui concerne les sociétés d’investissement ou des sociétés de portefeuille cotées contrôlées par des  familles. Leur diversité ne s’arrête pas à la composition de leur portefeuille. Elle recouvre également l’écart entre le cours boursier et l’ANR.

Généralement une décote du prix de l’action sur l’ANR prédomine pour ce type de sociétés. Elle peut même être considérable, comme dans le cas de Pargesa Holding (avec plus de 30% actuellement).

Plusieurs raisons, qui ne sont pas rédhibitoires, expliquent une décote. Il existe cependant des exceptions qui confirment la règle, du moins à certains moments. On l’observe particulièrement sur le marché suisse avec BB Biotech. En outre, Alpine Select et Nebag s’y négocient sans décote. Plusieurs moyens permettent l’absence d’une décote, voire l’existence d’une prime, dont un market making actif qui ne se révèle durablement possible qu’avec une société de taille relativement modeste. Une performance d’investissement exceptionnelle dans la durée induit une prime, tel par exemple Berkshire Hathaway aux Etats-Unis, la société mythique de Warren Buffett.

Certaines sociétés, dont Alpine Select, agissent agressivement pour éviter toute décote. Alpine Select vient justement d’achever avec succès un programme de rachat d’actions à prix fixe par titre de 17 francs pour un total de proche de trois millions d’actions. Une telle opération revêt tous son sens pour les actionnaires restants si elle permet d’obtenir plus de valeur que le prix payé.


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_2017-01-05_jeu_01
 


...