Enquête pour corruption présumée à Athènes

mercredi, 04.01.2017

Novartis. Il pourrait s’agir de versements de pots-de-vin sous la forme de rabais présumés illégaux offerts à des médecins et des fonctionnaires.

Le ministère grec de la Justice a promis hier une enquête judiciaire «rapide et approfondie» pour corruption présumée de certains fonctionnaires en Grèce par le groupe pharmaceutique Novartis.

Le ministre Stavros Kontonis a ordonné une enquête après «des dénonciations (parues dans la...


 

 
 



agefi_2017-01-04_mer_06
 
 
 

...