La bague personnalisée s’exporte

mardi, 29.11.2016

Mood. Inauguration d’un premier point de vente hors de Suisse. A Barcelone.

Cerise Drompt

Née en 2004, l’entreprise ouvre sa première boutique à Orbe puis à Martigny l’année dernière. Elle est désormais présente à Romont et à Nendaz.

Entreprise suisse spécialisée dans la réalisation et la vente de bagues personnalisables, Mood ouvre son premier point de vente en dehors de Suisse samedi. Le nouveau «mood store» sera à Barcelone précise Stéphanie Pousaz, co-manager de la marque avec Arlette Bélat. L’ouverture de deux autres mood stores, l’un à Genève et l’autre à Zurich, est prévue en 2017, «dès que nous aurons trouvé des locaux qui nous conviennent» explique-t-elle. La prochaine collection sortira en fin d’année en partenariat avec le pilote de Formule 1, Sébastien Buémi.

Née en 2004, l’entreprise ouvre sa première boutique à Orbe puis à Martigny l’année dernière. Elle est désormais présente via des revendeurs à Romont et à Nendaz. La croissance ne cesse d’augmenter: le chiffre d’affaires a été multiplié par 25 entre 2014 et 2015 et a doublé cette année. Si la vente en ligne reste essentielle (Mood était uniquement accessible via son site internet jusqu’en 2014), la direction a finalement perçu le besoin qu’avait la clientèle de toucher les produits. Depuis, 50% des ventes des bagues personnalisables sont réalisées dans les points de vente.

La marque est très active sur les réseaux sociaux. «Ils sont pour beaucoup dans notre visibilité» ajoute Stéphanie Pousaz. Mood, qui s’est toujours autofinancée, n’alloue que 12% de son capital au marketing et à la communication. «Notre budget est structuré ainsi, mais, pour rester réactif, nous demeurons très flexible» précise Stéphanie Pousaz. Seules 10% des dépenses sont consacrées à la création de nouveaux prototypes ou de nouveaux points de vente. Jusqu’ici active sous forme de société en nom collectif, Mood compte engager des démarches afin de modifier ce statut dans le but de promouvoir l’actionnariat. La forme définitive n’est pas encore décidée.


 

 
 



agefi_2016-11-29_mar_06
 

...