Johnson & Johnson devra payer le prix fort

mardi, 29.11.2016

Actelion. Les opérateur estiment que le groupe américain pourrait proposer jusqu’à 250 francs par action. Ce qui valoriserait Actelion à environ 26 milliards.

La volonté du directeur général d’Actelion, Jean-Paul Clozel, de préserver l’indépendance du groupe bâlois de biotechnologies, qui a été approché par Johnson & Johnson (J&J), laisse penser que le géant américain de la santé devra payer une forte prime pour réussir son opération. Un...


 

 
 



agefi_2016-11-29_mar_05
 

...